Deskadurezh stad Mor-Bihan : an tañva d’ar liesseurted yezhel er skol-vamm a dremen dre … ar saozneg !

Kaset eo bet d’an holl gelennerion kentañ derez er pastell-vro Gwened (evit poent) un teul anvet “axes de développement des langues vivantes à la rentrée 2019″  gant ar guzulierez bedagogel e-karg eus ar yezhoù estren evit ar Mor-Bihan evit an deskadurezh-Stad.
 
En teul stag e oa  meneget an dra-se : Découverte de l’anglais à la Maternelle  
“Les programmes de la maternelle de 2015 énonçaient la place de l’éveil à la diversité linguistique dans le langage oral.  La “note de service du 28 mai 2019« les langues vivantes à l’école maternelle » réaffirme la place de l’éveil à la diversité linguistique associé à la découverte d’une langue singulière, en cohérence avec la LVE enseignée aux cycles 2 et 3. Pour le département du Morbihan, il s’agit de sensibiliser les élèves de la maternelle à l’anglais en les exposant régulièrement à des temps courts et variées”.

Pezh a ginnig neuze an DSDEN 56 eo ar c'hontrel mik eus spered programmoù ar skol-vamm ! 
Setu pezh zo skrivet er programmoù skol-vamm 2015 :

Éveil à la diversité linguistique : À partir de la moyenne section, ils vont découvrir l’existence de langues, parfois très différentes de celles qu’ils connaissent. Dans des situations ludiques (jeux, comptines…) ou auxquelles ils peuvent donner du sens (DVD d’histoires connues par exemple), ils prennent conscience que la communication peut passer par d’autres langues que le français : par exemple les langues régionales, les langues étrangères et la langue des signes française (LSF). Les ambitions sont modestes, mais les essais que les enfants sont amenés à faire, notamment pour répéter certains éléments, doivent être conduits avec une certaine rigueur.

Dav eo gouzout eo bet bet skrivet al lodenn-se eus ar programmoù skol-vamm gant Martine KERVRAN bet enklaskerez en ESPE Breizh ha bet renerez ur Master Enklask ouzhpenn !

Skrivet he deus traoù dedennus diwar ar yezhoù er skol …

  une approche plirielle des langues à l’école primaire (2003)

– vers une didactique inclusive des langues à l’école primaire (2005)

– langues et éducation au plurilinguisme : principes et activités pour la formation des enseignants (2008)

Dav eo remerkiñ eo diazezet skrid an DASEN 56 diwar an notenn servij embannet gant an deskadurezh-Stad  e dibenn miz Mae 2019 sinet gant Blanquer ( “recommandations pédaggogiques” e galleg flour ..:note de service du 28 mai 2019) Hag evel just aet da get ar “yezhoù rannvro” ha meneget ar “yezhoù estren” hepken … 

Met diaes eo krediñ n’en deus klevet komz ar rektor eus ar pezh a ginnig an DSDEN 56  rak diazezet eo war ar fed e vo digoret er skolaj Jules Simon e Gwened un “parcours d’ouverture internationale anglo américain” .

MET pelec’h emañ ar doujañs d’ar c’hendivizad a-ziforc’h evit treuzkas yezhoù Breizh ha diorren an implij anezho er vuhez pemdez  sinet etre ar rannvro hag ar Stad ? En teul , pajenn 4, e oa meneget “Dans le premier degré, une attention particulière sera portée à la possibilité d’offrir une sensibilisation à la langue et à la culture bretonne dans l’enseignement, afin que les élèves puissent se familiariser avec le patrimoine régional, y compris en adaptant les outils pédagogiques nécessaires.” 

Netra zo bet chañchet abaoe m’eo bet bet sinet ar c’henemglev etre ar rannvro hag ar Stad . Bevennet eo ar c’hinnig tañva d’ar departamant Penn-ar-Bed hepken. Gwashoc’h ch’oazh… Chomet eo a-sav an abadennokù kinniget war an amzer skol gant ar c’hevredigezhioù en departamantoù all (Mor-Bihan, Aodoù an Alvor) ha ne ya ket mui war-raok ken an tañva e Penn-ar-Bed : digresket eo bet kalz niver a vugale tizhet da 12 000 bugel e 2006 da tro 8 000 bugel hiziv an den ( niver stabil abaoe 2010). Evit gouzout hiroc’h amañ teul diwezhañ ofis ar brezhoneg war ar brezhoneg evel danvez dibab.

Goulennet eo bet dre ul lizher kensinet gant Prezidant kuzul rannvro Breizh ha Prezidantez kuzul departamant Penn-ar-Bed kaset da v/Blanquer d’an 18 a viz Ebrel 2018 e vefe hollekaet an tañva d’an roll skolidi Penn-ar-Bed  “nous sollicitons de votre haute bienveillance l’octroi d’une audience pour que soit examinée en Finistère l’opportunité d’une expérimentation portant sur la généralisation d’une heure d’initiation par semaine à l’ensemble des élèves finistériens selon des scénarios qui restent à construire ensemble.” . 

James n’eo ket bet respontet gant Blanquer betekhen….